22
fév/10
9

Billet 10 : Les Roses de Saadi de Marceline DESBORDES VALMORE

Un poème dont la matière fluide nous emporte. Une langue magnifique…

Titre du poème : Les Roses de Saadi

Auteur : Marceline DESBORDES VALMORE (1786-1859) ; Recueil Poésies inédites

Oeuvre originale : Danièle BRUSSOT

Texte intégral :

J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ;

Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes

Que les noeuds trop serrés n’ont pu les contenir.

Les noeuds ont éclaté. Les roses envolées

Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées.

Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;

La vague en a paru rouge et comme enflammée.

Ce soir, ma robe encore en est tout embaumée…

Respires-en sur moi l’odorant souvenir.

Commentaires (9) Trackbacks (0)
  1. Angélina Cozzari
    19 h 52 min on 28 février 2010

    Un vent d’innocence et de sensualité. Je ne sais pourquoi s’élèvent en moi le
    souvenir d’un plan d’eau parsemé de pétales et le parfum des roses rouges des jardins de l’Alhambra…
    Une belle illustration du poème!

  2. Blanloeil
    12 h 38 min on 1 mars 2010

    C’est une réussite.
    A bientôt
    ACB

  3. nicolas
    13 h 05 min on 1 mars 2010

    Merci !

  4. liliana
    19 h 44 min on 1 mars 2010

    Qu’il est merveilleux d’encourager la poésie, véritable esprit mu et ému par la force de vie qui habite notre âme de poète…
    félicitations ! je viendrai à vous d’ici peu !

    liliana

  5. Anne Hecdoth
    22 h 51 min on 1 mars 2010

    Les roses trémières se penchent sous la brise du soir. Il lui demande si elle est prête. Elle dit que oui, qu’elle en a pour dix minutes. Le temps de prendre une douche. Veux-tu que je les appelle ? Elle est d’accord. Ils seront en retard. Dis-leur que nous serons en retard.
    Il entre dans l’auto rouge. Il referme la portière. Elle est sous la douche. Il attend. Le soir tombe. Ils seront en retard.

  6. Burny Jeannine
    20 h 49 min on 2 mars 2010

    Attention, il manque le « r » dans Desbordes Valmores.

    Ce poème est une merveille. Bravo pour le choix.

    Mais corrigez le nom de cette chère Marceline

  7. nicolas
    23 h 41 min on 3 mars 2010

    Les yeux des autres sont formidables.
    Merci de cette correction bienveillante.
    Le prochain billet-poème est donc celui de Maurice Carême – Les machines – que vous comme moi aurons tant attendu. Il sera bientôt prêt et je m’en réjouis.

  8. Ada Aharoni
    23 h 09 min on 10 mars 2010

    Bravo Nicolas!

    Je suis ravie de lire ce beau poeme, et de voir le grand progres du beau projet:
    Billet – Poeme!

    Ada Aharoni

  9. nicolas
    23 h 32 min on 10 mars 2010

    Merci Ada de cet encouragement. J’ai fait la trouvaille avec plaisir de votre recueil ‘Métal et Violettes’ aux éditions Caratères, qui fêtent leurs 60 ans cette année.

Laisser un commentaire

Aucun trackbacks pour l'instant